TMC is an independent, primarily volunteer organization that relies on ad revenue to cover its operating costs. Please consider whitelisting TMC on your ad blocker or making a Paypal contribution here: paypal.me/SupportTMC

Traduction de ce chef d'oeuvre. Quelqu'un se dévoue?

Discussion in 'France' started by Atlantis, May 4, 2015.

  1. Atlantis

    Atlantis Member

    Joined:
    May 22, 2014
    Messages:
    105
    Location:
    Portugal
    #1 Atlantis, May 4, 2015
    Last edited: May 4, 2015
    Bonsoir à tous. Ayant lut ce formidable récit :http://teslaclubsweden.se/test-drive-of-a-petrol-car/. Je trouve domage de ne pas en faire profiter le plus grand monde possible.
    Or si mon anglais poussif me permet de comprendre l'ironie de ce récit, je ne serais pas capable d'en faire une traduction suffisament fidèle pour qu'un quelconque lecteur français lambda comprenne toute l'ironie et la portée de ce qui est, en fait, un formidable manifeste en faveur de la voiture electrique.
    Aussi, si parmi les membres de la comunauté française de ce forum quelqu'un se sentirait asser confiant de son anglais pour faire cette traduction...et d'en faire profiter la plus grande partie possible des français en l'envoyant par e-mail à tous ses amis et toutes ses connaissances, tout en demandant de faire passer, pour en faire un vrai document viral sur l'internet français!
    Je pense que cela en vaut la peine pour contrer les, encore trop nombreux, articles qui ne cessent de vouloir dénigrer les voitures electriques.
     
  2. Icare

    Icare Member

    Joined:
    May 10, 2014
    Messages:
    359
    Location:
    France
    Excellent, merci ! Désolé, mais un peu tard pour me lancer dans une traduction aussi longue, surtout avec mon iPad.
     
  3. Nitram

    Nitram Member

    Joined:
    Nov 28, 2014
    Messages:
    136
    Location:
    Belgium
    Je m'y suis collé.
    Je livre cette nuit ou demain; il reste quelques corrections à faire et à publier quelque part.
     
  4. CHL

    CHL Member

    Joined:
    Sep 18, 2013
    Messages:
    380
    Location:
    West France
    Essai d'une voiture à essence
    par Tibor Blomhäll, 22 Avril 2015 Test drive of a petrol car - Tesla Club Sweden
    traduit de l'anglais par Erwann de Carheil


    Après avoir entendu tellement de bonnes choses sur les voitures à essence, nous avons décidé d’en tester une. Elles sont réputées pour allier à la fois un prix d’achat modique, une longue portée et une charge rapide. Une formule gagnante sur le papier – mais comment se comportent-elles dans la vraie vie ?
    Chez un concessionnaire garagiste, nous nous sommes installés dans une voiture de démonstration. En effet, les constructeurs automobiles ne vendent pas les voitures eux-mêmes, mais font appel à des réparateurs concessionnaires indépendants. Alors, cela peut sembler être un mauvais présage d’acheter une voiture chez un garagiste, que, dans l’absolu, vous voudriez voir le moins possible, mais apparemment, vous ne pouvez pas acheter la voiture directement auprès du fabricant et devez passer par de tels intermédiaires. Le vendeur a été très « agressif» et a tenté de manière très visible de nous convaincre d'acheter la voiture, mais peut-être l'expérience est-elle plus positive dans un autre établissement.
    Nous avons donc pris place dans la voiture et appuyé sur le bouton START. Le moteur à essence de la voiture s’éveilla en toussant. On l'entendait très bien et le corps entier de la voiture vibrait comme si quelque chose était cassé, mais le vendeur nous a assuré que tout était normal. En fait, la voiture a bien un moteur électrique et une minuscule batterie, mais ils sont seulement utilisés pour mettre en marche le moteur à essence – ce n’est pas le moteur électrique qui entraîne les roues. Ensuite, le moteur à essence utilise un réservoir plein d'essence, un combustible fossile liquide, pour propulser la voiture en en faisant exploser de petites gouttes. Ce sont apparemment ces petites explosions qu’on entend et qu’on ressent quand le moteur tourne.
    Le moteur à essence se compose littéralement de centaines de pièces mobiles qui doivent être positionnées ensemble au centième de millimètre près pour fonctionner correctement. Nous commencions à comprendre pourquoi c’était des garagistes qui vendaient ces voitures –peut-être espèrent-ils que quelque chose se casse à l’intérieur et qu’ils pourront réparer ?
    Nous avons enclenché une vitesse et, dans une grande secousse, nous sommes partis. La secousse ne provenait pas d’une accélération extrême, mais simplement du fait qu’apparemment, les voitures à essence ne se conduisent pas de manière aussi douce que les électriques. L’accélération ne s’est d’ailleurs quasiment pas produite du tout, parce que la voiture ne dépassait pas les 40 km/h ! À ce moment-là, le moteur à essence hurlait et toute la voiture tremblait violemment. Convaincus qu’elle était cassée, nous nous sommes arrêté. Le vendeur nous a alors expliqué qu'avec les moteurs à essence, il faut régulièrement « changer de vitesse ». En effet, le rapport de réduction entre le moteur et les roues n’est pas fixe mais variable. Le moteur à essence a une puissance limitée et, à chaque palier de vitesse, il doit être connecté avec des engrenages de tailles différentes pour pouvoir continuer à faire accélérer la voiture. Il y a 5 engrenages différents que nous pouvons sélectionner avec pour résultat une augmentation de la vitesse. Il est très important- comme nous l’avons rapidement appris - de sélectionner un engrenage approprié à chaque instant, sans quoi, le moteur s'arrête ou s’endommage de manière importante ! Apprendre à choisir la bonne « vitesse » au bon moment nécessite beaucoup d’entrainement– quoi qu'il existe aussi des modèles à transmission automatique qui peuvent le faire eux-mêmes. Dans la voiture à transmission manuelle, il nous fallait éviter en permanence que le moteur ne s’abime de lui-même. Très stressant.
    Nous avons demandé si le bruit permanent du moteur - qui perturbait très franchement l’écoute de la radio - pouvait être désactivé. Mais non. Très déconcentrant.
    Grâce à un complexe jeu de changement d’engrenages, nous avions finalement réussi à faire en sorte que la voiture prenne de la vitesse quand nous sommes arrivés à proximité d’un feu de circulation. Relâcher la pédale d'accélérateur n’a donné lieu à aucun freinage important, et nous avons dû énormément appuyer sur la pédale de frein pour vraiment ralentir la voiture. Nous avons été surpris d’apprendre que les freins sont complètement mécaniques ! La seule chose qu'ils génèrent est de la chaleur – et freiner ne restitue aucune goutte d’essence dans le réservoir! Rien que cela, ressemble déjà à un énorme gaspillage, mais le pire était encore à venir.
    Quand nous nous sommes arrêtés, le moteur a continué à tourner et la voiture à vibrer – alors même qu’elle était à l’arrêt ! Le moteur continuait à brûler de l'essence sans la faire avancer. Ce n'est quand même pas vraiment vrai, si ? Si, nous a dit le vendeur, il en est ainsi avec les voitures à essence : le moteur est en permanence en train de tourner et de brûler de l’essence – même quand la voiture est immobile. Certains modèles éteignent leur moteur à un feu rouge, a-t-il tout de même ajouté. Bon, c'est quand même plus logique.
    Après un certain temps, nous sommes allés à une station service pour recharger la voiture. La voiture affirmait qu’elle avait encore la moitié du réservoir plein, mais nous avions bien envie d’essayer la célèbre charge super rapide des voitures à essence !
    Donc, nous avons roulé jusqu’à la station-service et ouvert le bouchon du réservoir. L'embout de remplissage est très similaire à un connecteur de charge, si ce n’est que ce ne sont pas des électrons qui en sortent, mais de l'essence. L’essence est un liquide hautement cancérigène, malodorant et inflammable dérivé de plantes et d'animaux éteints depuis des millions d'années. L'essence est pompée vers un réservoir dans la voiture, qui ensuite roule donc avec environ 50 litres de ce dangereux liquide en elle.
    Nous avons mis l’embout dans la voiture, mais il ne s’est rien passé. Le vendeur de la station a ensuite expliqué que nous devions payer pour recharger ! Un peu comme pour ces chargeurs rapides extrêmement chers que quelques compagnies d'électricité ont mis en place. Après avoir inséré notre carte de crédit dans le lecteur, nous avons pu commencer à recharger. C’était tellement rapide ! Nous avons rempli le réservoir au maximum en à peine deux minutes! Mais il y avait deux compteurs sur la pompe : celui qui montrait le nombre de litres que nous avions ajoutés et celui qui montrait combien ça nous coûtait. Et celui-là tournait à une vitesse! On voyait à peine les chiffres tourner ! C’est sûr, on a rempli le réservoir en deux minutes, mais ça nous a coûté la somme incroyable de, tenez-vous bien, 30 €! Une charge complète nous coûterait donc le double – un bon gros 60 €! Assez irrités d’avoir apparemment choisi une des station-service les plus chères, nous avons demandé au vendeur quelles sont les autres options de recharge possible ? Combien ça coûte de remplir à la maison, et combien de stations gratuites il y a ?
    Le vendeur nous a regardé d’un air perplexe et nous a expliqué qu'il n'est pas possible de ravitailler des voitures à essence à la maison et qu’il n’existe pas de stations gratuites. Nous avons essayé d'expliciter nos questions, au cas où il aurait mal compris, mais il a maintenu qu’on ne pouvait pas. Apparemment vous devez, plusieurs fois par mois, aller en voiture à la station-service pour recharger votre voiture à essence à des prix exorbitants – il n’existe aucune alternative ! Il nous a paru très étrange qu'aucun fabricant de voiture à essence n'ait lancé sa propre station-service gratuite.
    Il n'existe pas non plus de station-service où vous pouvez remplir votre réservoir plus lentement à un moindre prix. Nous avons commencé à calculer le prix par rapport à la consommation et en sommes venus à la conclusion choquante qu'une voiture à essence coûte la somme inimaginable de 12 € / 100km ! Bien sûr, en théorie, les voitures électriques pourraient aussi arriver à ce genre de chiffres si elles utilisaient les stations de recharge rapides les plus chères du pays – mais pour les voitures à essence, il n'y a aucune solution alternative moins chère! Alors que les voitures électriques sont rechargées à la maison tranquillement tous les soirs pour 2 € les 100km, les voitures à essence doivent faire des détours plusieurs fois par mois pour faire le plein à ces taux exorbitants – sans exception! Le coût mensuel pour une voiture à essence peut donc - rien que pour l'essence - facilement dépasser les cent euros! Nous commencions à comprendre pourquoi elles étaient si peu chère à acheter – c’est leur utilisation qui est extrêmement coûteuse.
    Nous commencions aussi à comprendre pourquoi il est impératif d’avoir autant de stations-service partout, si toutes les voitures à essence doivent toujours s’y rendre pour faire le plein. Imaginez si vous ne pouviez recharger votre voiture électrique que dans les plus chères des stations de recharge rapide des compagnies d'électricité – et nulle part ailleurs !
    Avec ceci en tête, nous avons fini dans un embouteillage et nous fûmes horrifiés de constater que le moteur à essence continuait de brûler nos chères gouttes d’essence même quand la voiture était immobile ou se déplaçait très peu. Avec les véhicules à essence, on ressent assez facilement l’angoisse du coût– l’impression que la voiture brûle littéralement votre argent ! Le fait de ne pas pouvoir recharger à la maison pour pas cher, et de ne pas régénérer l’essence dans le réservoir au freinage peut ressembler à une sorte de non-sens économique – en particulier étant donné que toute l'essence doit être importée de l'étranger.
    Nous sommes retournés chez le garagiste, avons tiré le frein à main et sommes sortis de la voiture. Le moteur continuait de tourner ! Apparemment, on doit manuellement arrêter la combustion du précieux liquide. Mais nous voulions le voir tourner, ce moteur à essence, donc le vendeur a ouvert le capot. Toute la partie avant de la voiture était complètement encombrée avec des tuyaux, des raccords, des réservoirs, et au beau milieu de tout ça, un énorme bloc d’acier trempé, tout tremblant, qui constitue apparemment le corps du moteur. Il n'y n'avait aucun espace pour les bagages à l’avant de la voiture ! En dépit de sa taille énorme, du bruit qu’il faisait et de tous ses tremblements, le moteur développait une puissance d’à peine cent chevaux. Il était également très chaud, même si c'était une chaude journée d’été et qu’il n’avait donc pas à chauffer l’habitacle, et nous nous sommes brulés en le touchant.
    Nous nous sommes inquiétés de ce qui se passerait en cas d’accident dans une voiture à essence. Le bloc en acier trempé qui occupe la plus grande partie du compartiment moteur était en plein milieu de la zone de collision ! Où irait-il en cas de collision? On se le prendrait sur les genoux ? Le vendeur nous a assuré que dans ces circonstances, le moteur se retrouve en quelque sorte en dessous de la voiture, mais nous ne pouvions pas vraiment nous enlever de la tête que le bloc moteur est en plein milieu à l'avant – les renforts de protection ont été construits autour du moteur, ce qui altère sûrement leur effet. Ne pas avoir ce quintal de métal à l’avant rend bien plus facile la construction de voitures sécurisées. En outre, nous avons par la suite vu sur Internet des centaines de photos et de vidéos de voitures à essence qui brulaîent. Le réservoir à essence fuit apparemment assez souvent après un accident et ce liquide inflammable, se répand et prend feu !
    Un système d'échappement part du moteur et passe sous la voiture – une sorte de cheminée pour gaz d'échappement des moteurs. Lorsque vous brûlez l'essence cancérigène, beaucoup de gaz nocifs sont produits. La voiture nettoie les plus dangereux d’entre eux, mais le reste est relâché à l’air libre derrière la voiture. Ils restent malsains à respirer – et sentent très mauvais ! Et les voitures à essence sont autorisées à émettre ces gaz nocifs au milieu de nos villes ? Ne confondez pas les gaz d'échappement des voitures à essence avec ceux des voitures à pile à combustible – les véhicules à pile à combustible sont alimentés en hydrogène et n’émettent que de la vapeur d'eau, là où les véhicules à essence crachent des gaz nocifs et même du dioxyde de carbone qui contribue au catastrophique réchauffement de la terre!
    Nous avons, pour la forme, remercié le vendeur, avons éteint le moteur à explosion (oui, c’est comme ça que ça s’appelle) et lui avons rendu la clé. Il tenta laborieusement une dernière fois de nous vendre la voiture mais en voyant nos têtes effarées, il finit par accepter qu’on ne ferait pas affaire et n’insista plus.
    Sur le chemin du retour, dans notre voiture électrique, notre regard avait changé sur nos infortunés compagnons de route, qui en étaient encore à supporter leurs voitures à essence. Mais bientôt, pour eux aussi viendra l’heure de la libération!
     
  5. pg2a2b

    pg2a2b Member

    Joined:
    Feb 27, 2014
    Messages:
    82
    Location:
    Ajaccio (Corse)
    Magnifique!!
    C'est tellement vrai!!
    Je l'ai publié su fb
    Merci!!!
     
  6. Ripollet

    Ripollet Member

    Joined:
    May 20, 2014
    Messages:
    79
    Location:
    France
    Heureusement qu'ils n'ont pas essayé un diesel !
     
  7. J-Philipp

    J-Philipp Member

    Joined:
    May 4, 2013
    Messages:
    323
    Location:
    Senlis (France)
    Merci CHL17 !
    Traduction à partager sur la page FB du Club Tesla France...
     
  8. Atlantis

    Atlantis Member

    Joined:
    May 22, 2014
    Messages:
    105
    Location:
    Portugal
    Bravo CHL pour le boulot, mais le résultat est à la hauteur de ce j'en attendais. Grâce à cette traduction, je vais pouvoir m'ateller à en faire une en portugais ( beaucoup plus facile pour moi de traduire le français en portugais que de le faire à partir de l'anglais directement) pour le faire partager sur des forums portugais et brésiliens.
     
  9. Kratus

    Kratus Member

    Joined:
    Oct 13, 2012
    Messages:
    182
    Location:
    France
  10. CHL

    CHL Member

    Joined:
    Sep 18, 2013
    Messages:
    380
    Location:
    West France
    Je me suis contenté d'un copier/collé ;)
     
  11. Atlantis

    Atlantis Member

    Joined:
    May 22, 2014
    Messages:
    105
    Location:
    Portugal
    Oh! Biensûr. Désolé, j'étais tellement anxieux de lire la traduction que je n'avais remarqué ce qui était écris au-dessus...
     

Share This Page